banner_site-e1509101455324

banner_site-e1509101455324

Promo

Promo Noël
Frais de port gratuits jusqu'en Janvier pour toutes commandes de plus de 35€ passées sur notre boutique en ligne.

Shakespeare en musiqueDecember 16, 2018 at 16:46

Je sors du National Theatre de Londres. C’était ma première pièce dans ce lieu où tant de grands comédiens et comédiennes ont foulé les planches, et j’en attendais beaucoup: je n’ai pas été déçue! Antony & Cleopatra, avec Ralph Fiennes dans le rôle du dirigeant de l’Empire Romain d’Orient, est un spectacle grandiose, admirablement bien joué, où la haute couture et les scènes de guerre réalistes se mélangent. Certains d’entre vous auront peut-être eu la chance de le voir en Belgique, puisqu’il faisait partie de la programmation “live” du théâtre au cinéma; il est ainsi passé le 6 décembre dernier au Kinépolis de Bruxelles, dans une captation en direct depuis Londres.

Comme souvent dans les pièces de Shakespeare, la musique fait partie du jeu. Shakespeare utilisait la voix, les chansons, pour extrapoler l’état mental ou le caractère d’un personnage, ou pour renforcer l’effet de scènes magiques ou comiques. Dans les adaptations modernes, les metteurs en scène n’oublient pas cette relation à la musique. On se souviendra par exemple de la merveilleuse intervention d’Andreas Scholl dans Le Marchand de Venise, film réalisé par Michael Radford en 2004, avec Al Pacino dans le rôle de Shylock. Dans une production de MacBeth, que j’ai vue au Globe, à nouveau à Londres, les comédiens dansaient et chantaient, et même jouaient des tambours, tandis que des musiciens intervenaient, qui au violon, qui à la trompette. Dans un autre style, le Hamlet de Michel Dezoteux, au Varia, faisait intervenir une petite formation de musicien, qui avaient repris les textes des chansons de Shakespeare sur une musique originale très actuelle. Le point culminant en était une version très rock de la chanson d’Ophélie!

Dans Antony and Cleopatra, Ralph Fiennes chante un air à boire, dans un état d’ébriété très convaincant! S’en suit une danse qui se termine très vite en bacchanale…

De retour chez moi, j’ai eu envie de reprendre mes chants shakespeariens… et si l’envie vous prend d’en faire autant, vous avez la possibilité de commander des recueils chez nous!

Shakespare song album. Pour voix et piano. 27,95 euros.

Music from Shakespeare’s Plays. Pour deux flûtes à bec. 9,95 euros.